L’Express – La Part des flammes: « Un pont entre le beau monde et la racaille »